Adrien Morenas
Député de Vaucluse - 3ème Circonscription

En circonscription
p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px 'Helvetica Neue'; color: #454545} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px 'Helvetica Neue'; color: #454545; min-height: 14.0px} li.li1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px 'Helvetica Neue'; color: #454545} span.s1 {color: #e4af0a; direction: ltr; unicode-bidi: embed} ul.ul1 {list-style-type: hyphen} Mesdames, Messieurs,   Tout d’abord merci pour votre présence ce jour.   Veuillez excuser l’absence de ma collègue Sereine MAUBORGNE, députée du Var, retenue en circonscription.   Comme vous le savez, Sereine MAUBORGNE et moi-même avons rencontré le vendredi 8 décembre dernier, à Avignon, les équipes de l'Unité de Recherche de l’Institut Technique et Scientifique de l’Apiculture et de la Pollinisation (ITSAP), en grande difficulté financière depuis sa création en 2009.   L’Institut de l’Abeille, qui compte une trentaine de chercheurs et techniciens, est l’unique établissement national de recherche appliquée dédié aux problématiques de la filière apicole et joue, à ce titre, un rôle essentiel dans l’orientation objective des politiques publiques.   Ses travaux, reconnus par la profession et les pouvoirs publics, ont notamment conduit au retrait du thiaméthoxam, un néonicotinoïde utilisé comme pesticide dans l’agriculture.   Mais l’Institut de l’Abeille souffre depuis sa création d’un "décalage de trésorerie" systématique - lié au mécanisme financier des appels à projets - qui met aujourd’hui en péril ses missions au service de l’abeille, l’apiculture et la pollinisation.   Or, l’ITSAP assure la conduite de programmes de recherche majeurs, à l’exemple d’un programme européen relatif à la mise en place de tests sur l’innocuité des produits phytosanitaires.   Au cours des derniers mois, les salariés de l’Institut et de nombreux apiculteurs se sont mobilisés face aux risques qu’entraînerait une disparition de l’ITSAP.   Le besoin immédiat résidait dans le versement d’une aide financière exceptionnelle.   Nous nous sommes alors engagés, avec Sereine, à trouver une solution d’urgence.   Nous sommes allés à la rencontre du Premier Ministre Edouard PHILIPPE qui nous a accordé une écoute aussi attentive que bienveillante.   Il a demandé à Stéphane TRAVERT, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, d’accorder la même écoute à nos revendications et c’est alors que le Ministre a décidé de débloquer des crédits d’urgence sur le budget de son ministère.   Concrètement :   400 k€ ont été fléchés immédiatement sur les crédits du Compte d’affectation spéciale « développement agricole et rural » (CASDAR);   Un audit du Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) est missionné pour aider à refonder l’ITSAP de manière structurelle et établira un nouveau modèle économique viable;   une deuxième aide exceptionnelle pourra être versée selon les résultats de l'audit et l'avancée de l'interprofession apicole, tout récemment créée le 29 janvier dernier, dont le produit des cotisations versées par les adhérents et aussi source de financement envisageable.     Je laisserai par la suite nos amis de l’ITSAP apporter les précisions qu’ils jugeront bon d’apporter.     C’est une première victoire pour l’ITSAP et pour notre action en tant que Députés de la Nation.   Nous restons engagés et mobilisés, Sereine comme moi-même, aux côtés de la filière apicole et de l’ITSAP dans la recherche et le suivi de solutions financières pérennes.   Membre de la Commission Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire je suis d’autant plus conscient de l’importance de l’abeille notamment dans la préservation essentielle de notre biodiversité.   L’ITSAP doit être préservé et soutenu.   Je vous remercie.

Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.